Les résultats du PISA 2015 indiquent un haut niveau de rendement pour les élèves au Canada


TORONTO, le 6 décembre 2016 – Une importante étude internationale, publiée aujourd'hui par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), indique que les élèves canadiens figurent parmi les meilleurs au monde en sciences, en mathématiques et en lecture.

Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) est une étude effectuée tous les trois ans portant sur les connaissances et les habiletés des élèves de 15 ans vers la fin de leur scolarité obligatoire. Le domaine principal du PISA 2015 était les sciences tandis que les mathématiques et la lecture représentaient les domaines secondaires. L'évaluation a été effectuée auprès d'élèves provenant de 72 pays et économies. Au Canada, plus de 20 000 élèves provenant de quelque 900 écoles dans les 10 provinces y ont pris part.

Les provinces, par l'entremise du Conseil des ministres de l'Éducation (Canada) [CMEC], publient un rapport complémentaire, intitulé À la hauteur : Résultats canadiens de l'étude PISA de l'OCDE, en même temps que le rapport de l'OCDE afin de fournir des informations supplémentaires sur le rendement des élèves dans chaque province.

Les résultats du PISA 2015 au Canada reflètent la belle réussite des systèmes d'éducation des provinces :

  • Les élèves canadiens de 15 ans se classent bien au-dessus de la moyenne de l'OCDE et restent en tête du peloton en sciences. Parmi les 72 pays et économies participant à l'évaluation, seuls trois d'entre eux ont obtenu un meilleur rendement que le Canada, à savoir Singapour, le Japon et l'Estonie.

  • Près de 90 p. 100 des élèves canadiens ont obtenu des résultats égaux ou supérieurs au niveau 2 en sciences, le niveau de base à atteindre pour pouvoir avoir accès à des opportunités d'apprentissage plus poussées et pour s'intégrer pleinement dans la société moderne. La moyenne de l'OCDE est de seulement 79 p. 100.

  • En mathématiques et en lecture, le Canada se classe également en tête du peloton : un seul pays, Singapour, a dépassé le Canada en lecture, et seulement six pays et économies ont obtenu un meilleur rendement en mathématiques.

« Les résultats du PISA 2015 sont extrêmement satisfaisants. Dans chaque domaine évalué, le Canada se classe non seulement près de la tête du peloton international, mais nous avons également amélioré notre classement depuis le PISA 2012 » a déclaré M. Doug W. Currie, président du Conseil des ministres de l'Éducation (Canada) et ministre de l'Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture de l'Île‑du‑Prince‑Édouard.

M. Currie a également ajouté : « Lorsqu'on regarde ces résultats en parallèle avec le niveau d'équité élevé en matière de rendement des élèves, un autre domaine dans lequel le Canada surpasse la moyenne de l'OCDE, il est clair que nos systèmes d'éducation font un travail remarquable. Nous savons bien préparer nos jeunes pour qu'ils puissent affronter l'économie compétitive du xxie siècle. »

Malgré les excellents résultats du PISA 2015, les ministres responsables de l'éducation continueront de mettre l'accent sur l'amélioration des résultats. Au fil du temps, la proportion des élèves les plus performants en sciences (niveau 5 ou plus élevé) a légèrement diminué. Les ministères continueront de chercher des façons d'améliorer le rendement à ce chapitre et de hisser encore plus d'élèves dans la cohorte affichant le meilleur rendement.

En outre, 11 p. 100 des élèves canadiens n'atteignent pas le niveau de rendement de base en sciences. Bien que ce chiffre soit très inférieur à la moyenne de l'OCDE, qui est de 21 p. 100, les ministres responsables de l'éducation souhaitent poursuivre le travail afin de le réduire davantage.

Parmi les autres résultats clés du PISA 2015, il faut noter les points suivants :

  • Douze pour cent des élèves canadiens se classent en tête du peloton (niveau de rendement 5 ou plus élevé) en sciences, un chiffre qui dépasse de 4 p. 100 la moyenne de l'OCDE.

  • Les élèves du Québec, de l'Alberta et de la Colombie-Britannique ont obtenu un rendement très satisfaisant en sciences et se sont classés au même niveau que les pays et économies les plus performants du PISA. Les élèves du Québec ont obtenu un rendement extrêmement satisfaisant en mathématiques et font partie des meilleurs élèves au monde. Les élèves de l'Île-du-Prince-Édouard, de la Nouvelle-Écosse, du Québec, de l'Ontario, de l'Alberta et de la Colombie-Britannique se sont classés au même niveau que de nombreux élèves ayant le meilleur rendement en lecture.

  • En moyenne, au Canada, aucune différence n'a été constatée au chapitre du rendement en sciences selon le sexe. En mathématiques, les garçons continuent de surpasser les filles dans l'ensemble du Canada. En lecture, les filles se classent toujours largement en tête des garçons au niveau pancanadien et international.

  • De manière générale, au Canada, aucune différence n'a été constatée au chapitre du rendement en sciences et en lecture entre les systèmes d'éducation francophones et anglophones. En mathématiques, les résultats indiquent quelques différences en fonction de la langue du système d'éducation : au niveau pancanadien, les élèves des systèmes d'éducation francophones ont obtenu un meilleur rendement que leurs homologues des systèmes d'éducation anglophones.

 

La participation du Canada au PISA 2015 a été possible grâce à la coopération entre les provinces, par l'entremise du CMEC, et Emploi et Développement social Canada (EDSC).

Le rapport canadien se trouve à www.pisacda.ca. Le rapport de l'OCDE est disponible à www.oecd.org/pisa/.

Les ministres responsables de l'éducation tiennent à remercier les élèves, le personnel enseignant, les directrices et directeurs d'école et tous les autres membres du personnel scolaire qui ont donné de leur temps pour participer au PISA 2015.

Au sujet du CMEC

Fondé en 1967, le CMEC donne aux ministres de l'Éducation au Canada une voix collective et leur permet d'assumer leur leadership en éducation aux échelons pancanadien et international. L'organisme aide les provinces et les territoires à exercer leur compétence exclusive en éducation. Pour de plus amples renseignements, consultez notre site Web au www.cmec.ca.

- 30 -

Renseignements

M. Peter Aterman
Cellulaire : 416 944-3538
Téléphone : 416 962-8100, poste 284
Courriel : p.aterman@cmec.ca
Twitter : @CCMEC