Le nouveau rapport de l’OCDE classe les élèves du Canada parmi les meilleurs au monde en lecture

TORONTO, le 3 décembre 2019 Les résultats d’une importante étude internationale publiée aujourd’hui par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) classent les élèves du Canada parmi les meilleurs au monde en lecture.

Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) est une étude effectuée tous les trois ans portant sur les connaissances et les habiletés des élèves de 15 ans vers la fin de leur scolarité obligatoire. Le domaine principal du PISA 2018 était la lecture, tandis que les mathématiques et les sciences représentaient les domaines secondaires. L’évaluation a été effectuée auprès d’environ 600 000 élèves provenant de 79 économies et pays. Au Canada, plus de 22 000 élèves provenant d’un peu plus de 800 écoles dans les 10 provinces y ont pris part.

Les provinces, par l’entremise du Conseil des ministres de l’Éducation (Canada) [CMEC], publient un rapport complémentaire, intitulé À la hauteur : Résultats canadiens de l’étude PISA de l’OCDE, en même temps que le rapport de l’OCDE afin de fournir des informations supplémentaires sur le rendement des élèves dans chaque province.

Voici les résultats clés du Canada au PISA 2018 :

  • Les élèves de 15 ans du Canada se classent bien au-dessus de la moyenne de l’OCDE et figurent parmi les plus performants au monde en lecture. Parmi les 79 économies et pays ayant participé à l’évaluation, seulement trois d’entre eux ont obtenu un meilleur rendement que le Canada, à savoir les économies de BSJZ (Chine) et Macao (Chine), et Singapour.
  • Une proportion de 86 p. 100 des élèves du Canada a obtenu un rendement égal ou supérieur au niveau 2 en lecture, le niveau de base à atteindre pour pouvoir avoir accès à des possibilités d’apprentissage plus poussées et pour s’intégrer pleinement dans la société moderne. La moyenne de l’OCDE est de seulement 77 p. 100.
  • Les élèves du Canada ont également obtenu un fort rendement en sciences et en mathématiques : seulement deux économies et trois pays ont surpassé le Canada en sciences; seulement trois économies et six pays ont obtenu un meilleur rendement en mathématiques.

Parmi les autres résultats clés du PISA 2018, il faut noter les points suivants :

  • Une proportion de 15 p. 100 des élèves du Canada a atteint les plus hauts niveaux de rendement (niveaux 5 et 6) en lecture. En moyenne, dans les pays de l’OCDE, seulement 9 p. 100 des élèves étaient très performants dans ce domaine.
  • L’Alberta a obtenu un rendement particulièrement bon en lecture et s’est classée parmi les économies et pays les plus performants à l’évaluation. Les résultats de la Colombie-Britannique, de l’Ontario, du Québec, de la Nouvelle-Écosse et de Terre-Neuve-et-Labrador étaient tous comparables au rendement globalement fort du Canada.
  • En moyenne au Canada, dans le domaine de la lecture, un écart entre les sexes a été constaté en faveur des filles : 90 p. 100 des filles ont atteint le niveau 2 ou un niveau supérieur, comparativement à 82 p. 100 des garçons. Ce type de disparité existe dans la plupart des économies et pays ayant participé au PISA 2018 ainsi que dans toutes les provinces du Canada.
  • Le Québec a obtenu les meilleurs résultats en mathématiques; l’Alberta a obtenu les meilleurs résultats en sciences.
  • Au Canada, les garçons continuent de surpasser les filles en mathématiques. Aucune différence significative n’a été constatée au chapitre du rendement en sciences selon le sexe à l’échelon pancanadien.
  • Aucune différence significative n’a été constatée au chapitre du rendement en lecture entre les systèmes scolaires francophones et anglophones au Québec. Au Canada dans l’ensemble et dans six provinces, les élèves qui fréquentent des écoles de langue majoritaire ont obtenu de meilleurs résultats que ceux qui fréquentent des écoles de langue minoritaire.

La participation du Canada au PISA 2018 a été possible grâce à la coopération entre les provinces, par l’entremise du CMEC, et Emploi et Développement social Canada.

Le rapport canadien se trouve à www.pisacda.ca. Le rapport de l’OCDE est disponible à www.oecd.org/pisa/.

Les ministres responsables de l’éducation tiennent à remercier les élèves, le personnel enseignant, les directrices et directeurs d’école et tous les autres membres du personnel scolaire qui ont donné de leur temps pour participer au PISA 2018.

Au sujet du CMEC

Fondé en 1967, le CMEC donne aux ministres de l’Éducation au Canada une voix collective et leur permet d’assumer leur leadership en éducation aux échelons pancanadien et international. L’organisme aide les provinces et les territoires à exercer leur compétence exclusive en éducation. Pour de plus amples renseignements, consultez notre site Web au www.cmec.ca.

 

- 30 -

 

Renseignements

M. Colin Bailey
Directeur, Communications et gouvernance
Cellulaire : 437 777-4879
Téléphone : 416 962-8100, poste 259
Courriel : c.bailey@cmec.ca
Twitter : @CCMEC