L’Enquête internationale sur la maîtrise de l’ordinateur et de l’information (EIMOI) est une nouvelle étude internationale visant à déterminer dans quelle mesure les élèves connaissent, comprennent et peuvent utiliser les technologies de l’information et des communications (TIC). Les élèves de 8e année constituent la population cible de l’EIMOI, et l’âge moyen au moment du test est d’au moins 13 ans et demi. Cette étude est menée sous l’égide de l’Association internationale pour l’évaluation du rendement scolaire (AIE) et, au Canada, la participation des provinces est coordonnée par le Conseil des ministres de l’Éducation (Canada) [CMEC].

Évaluation

Dans le contexte de l’EIMOI, la maîtrise de l’ordinateur et de l’information (MOI) est définie comme « la capacité d’une personne d’utiliser l’ordinateur pour faire des recherches, créer et communiquer dans le but de prendre part de façon efficace aux activités familiales, scolaires, professionnelles et communautaires ».

L’EIMOI met l’accent sur deux domaines, dont le premier comprend trois aspects et le deuxième, quatre aspects :

Premier domaine : Recueillir et gérer l’information

  1. Connaître et comprendre l’utilisation de l’ordinateur
  2. Obtenir et évaluer l’information
  3. Gérer l’information

Deuxième domaine : Produire et échanger de l’information

  1. Transformer l’information
  2. Créer l’information
  3. Mettre en commun de l’information
  4. Utiliser l’information de façon sûre et sécuritaire

En 2013, l’EIMOI s’est déroulée uniquement sur ordinateur. Les données concernant les élèves ont été recueillies à partir de l’évaluation (deux modules de 30 minutes). Les élèves ont également rempli un questionnaire en ligne dans le but d’obtenir de l’information au sujet de leurs caractéristiques contextuelles, de leur expérience et de leur attitude à l’égard de l’utilisation de l’ordinateur et des TIC. Le questionnaire destiné au personnel enseignant a recueilli de l’information relative à leurs caractéristiques contextuelles, à l’utilisation des TIC pour l’enseignement et à leur attitude à l’égard de l’utilisation des TIC pour l’enseignement et l’apprentissage. Le questionnaire de l’école comportait des questions sur les caractéristiques de l’école et les pratiques concernant l’utilisation des TIC pour l’enseignement et l’apprentissage. Le questionnaire destiné à la coordonnatrice ou au coordonnateur des TIC comportait des questions sur les TIC à l’école, particulièrement concernant les ressources et le soutien offert pour leur utilisation.

Participation

La première évaluation de l’EIMOI s’est déroulée en 2013. Au total, 20 pays y ont participé et, au Canada, seuls l’Ontario et Terre-Neuve-et-Labrador ont participé à l’EMOI en 2013. Les écoles, ainsi que les élèves et le personnel enseignant dans les écoles, ont été choisis de façon aléatoire pour participer à l’enquête. Au Canada, l’évaluation a été effectuée soit en anglais, soit en français.

Résultats de l’EIMOI

Les résultats de l’EIMOI ne sont valides qu’à l’échelle provinciale. Aucun résultat n’est attribué aux écoles ou aux élèves de façon individuelle, puisque les données de l’EIMOI sont généralement utilisées pour faire le suivi des programmes et à des fins de recherche.

Voici un aperçu des faits saillants des résultats de l’EIMOI de 2013 :

  • Aucun pays n’a affiché un rendement nettement supérieur à celui de l’Ontario. Terre-Neuve-et-Labrador a surpassé près des trois quarts des pays/régions ayant participé à l’enquête.
    • Le pourcentage d’élèves qui se classent aux niveaux de compétence les plus élevés est plus grand en Ontario et à Terre-Neuve-et-Labrador que le pourcentage moyen de l’ensemble des autres pays participants.
      • En Ontario, à Terre-Neuve-et-Labrador et dans la majorité des pays participants, les filles ont obtenu des résultats nettement supérieurs à ceux des garçons.
        • En Ontario, les élèves du système scolaire anglophone majoritaire ont obtenu des résultats nettement supérieurs à ceux des élèves du système francophone minoritaire.
          • En Ontario, l’écart est net entre les résultats des élèves dont au moins un des parents est né au Canada et ceux des élèves dont les deux parents sont nés à l’étranger.
            • Dans les deux provinces, les élèves qui ont des parents dont la situation professionnelle fait partie de la catégorie la plus élevée ont obtenu de meilleurs résultats que les élèves qui ont des parents dont la situation professionnelle fait partie de la catégorie la plus faible.
              • En Ontario et à Terre-Neuve-et-Labrador, les élèves exécutent avec plus d’assurance les tâches de base à l’ordinateur comparativement à la moyenne internationale.
                • Dans les deux provinces, le personnel enseignant a une opinion plus positive de l’importance d’utiliser la TIC au service de l’enseignement et de l’apprentissage comparativement à la moyenne du personnel enseignant des autres pays participants.


                                Certaines des questions de l’évaluation de l’EIMOI de 2013 soumises aux élèves de 8e année dans toutes les instances et tous les pays participants en 2013 ont été rendues publiques. Ces questions se trouvent dans le rapport international de l’EIMOI de 2013, Preparing for Life in a Digital Age: The IEA International Computer and Information Literacy Study International Report (préparer l’avenir à l’ère numérique – rapport international de l’EIMOI de l’AIE), ou dans le rapport des provinces participantes, Préparer l’avenir à l’ère numérique : Les résultats de l’Ontario et de Terre-Neuve-et-Labrador.