Au Canada, il n’y a ni ministère fédéral de l’Éducation ni système national intégré d’éducation. La Loi constitutionnelle de 1867 attribue en exclusivité aux provinces la responsabilité de légiférer en la matière. Comme le précisent les lois fédérales de création des trois territoires que sont le Nunavut, les Territoires du Nord-Ouest et le Yukon, chacun des trois a une responsabilité comparable.

Dans les 13 instances, les ministères de l’Éducation sont chargés de l’organisation, de la prestation et de l’évaluation de l’éducation aux niveaux primaire et secondaire. Chaque province et chaque territoire a établi des lois, des politiques, des programmes, des programmes d’études et des pratiques pour les systèmes d’éducation primaires et secondaires qui reflètent le mieux leur histoire, leur culture et les besoins en matière d’éducation de leur population. La nature exhaustive et diversifiée et la grande accessibilité des systèmes d’éducation reflètent l’importance que la société accorde à l’éducation.

En 2013-2014 au Canada, 4 706 025 élèves étaient inscrits dans les écoles primaires et secondaires publiques. Bien que l’âge de la fréquentation scolaire obligatoire varie d’une province ou d’un territoire à l’autre, dans la plupart des instances, les enfants entrent à l’école primaire à cinq ans et terminent leurs études secondaires à 18 ans.

Les ministres responsables de l’éducation dans les provinces et les territoires se réunissent au sein du CMEC pour discuter de question d’intérêt commun et pour prendre des mesures à leur égard. Les ministres définissent aussi les priorités du Canada pour les systèmes d’éducation primaires et secondaires de façon à s’assurer que tous les enfants inscrits dans nos systèmes scolaires du primaire au secondaire aient accès à des possibilités d’apprentissage inclusives, leur permettant d’acquérir des compétences de calibre mondial en littératie, en numératie et en sciences (L’Éducation au Canada – Horizon 2020).

amateur porn